Qui a essayé le régime hyperprotéiné et comment faire ?

Le régime hyperprotéiné appartient au rang des traitements minceurs. Cette méthode se fait à base de protéine. La personne qui la pratique doit consommer quotidiennement des nourritures riches en nutriment protéique. En contrepartie, il faut éviter de manger des sucres et des matières grasses. L'individu doit donc se tenir loin des pâtisseries, des féculents, des légumes sucrés, de friandises, de pizzas, des aliments industriels et de la plupart des fast-foods. Mais pour que le soin fonctionne réellement, il est primordial de manger uniquement de produits faibles en apport calorifique.

Les denrées alimentaires à utiliser dans un programme hyperprotéiné

Pour réaliser cette diète amaigrissante, il est possible d'utiliser de protéines en sachet. Ce genre de compléments alimentaires est en vente auprès de grande surface et de supermarché. On peut y trouver des versions en barre, en poudre, en crème, en biscuit, en collation et en céréale. Avec ces produits, on n'a pas besoin de faire de longue préparation en cuisine. Cependant, il faut savoir les choisir, en optant les versions qui s'adaptent au traitement amincissant. Si vous envisagez d'employer une protéine type Whey, la version en isolat ou en hydrolysat fera bien l'affaire. Avec la marque Gérlinéa, vous pouvez adopter une multitude de possibilités. Dans tous les cas, opter les emballages qui affichent un apport de calories de l'ordre de 200 à 400 kilocalories.

Si vous voulez avoir plus de goût et une grande délectation durant votre régime protéiné, n'hésitez pas de faire appel aux denrées alimentaires qui contiennent naturellement une bonne teneur en protide. Avec le règne animal, vous pouvez cuisiner quotidiennement de plats de viandes maigres, d'abat, de poissons maigres, de fruits de mer et d'oeuf. Le matin, mangez de laitages maigres comme les fromages blancs et les yaourts nature.

Sans oublier qu'il est plus sain et très essentiel d'adopter des recettes diversifiées. Aussi, pensez à intégrer dans vos repas des protéines d'origine végétale. La plupart des céréales en contiennent une grande quantité. Des plats à base de riz, de maïs, de quinoa, d'avoine, de seigle et d'épeautre sont donc envisageables. Les fruits secs comme les pistaches, les noix et l'amande constituent également une bonne source en protéine. Pareillement pour les différentes légumineuses telles que le soja, les fèves, les lentilles, le haricot blanc, le haricot vert et le pois chiche.

Les personnes recommandées par cette technique amincissante

Pour la question, qui a essayé le régime hyperprotéiné, à savoir que des millions de femmes et d'hommes ont déjà suivi ce procédé thérapeutique. L'utilisation de cette hygiène alimentaire à des fins amincissantes datait d'il y a longtemps. Son introduction commence en 1960. À cette époque, des milliers de personnes l'ont pratiqué. Certains ont obtenu des résultats satisfaisants et acclament sa grande efficacité contre l'obésité.

De nos jours, les nutritionnistes et les diététiciens recommandent souvent cette méthode aux personnes obèses qui affichent un surplus de masse corporelle de 25 kilos au-dessus de son poids idéal. C'est une réponse précise à la question qui a essayé le régime hyperprotéiné. Aussi, la plupart des gens qui affichent un surplus de poids en dessous de ce seuil sont incités à faire appel à une diète hypocalorique. Pourtant, toutes personnes en grand surpoids maladif ne peuvent pas appliquer ce procédé amaigrissant. Comme toutes formes de soin, cette cure possède aussi des contre-indications à respecter. Les femmes enceintes et allaitantes doivent se tenir à l'écart de la pratique. Les enfants en âges de croissance ainsi que toutes les personnes victimes de problème d'estomac, de complication rénale et de diabète sont déconseillés pareillement.

Si vous avez l'intention de suivre ce traitement, il est conseillé de l'accompagner avec des suivis médicaux. C'est une méthode en mesure de provoquer des effets secondaires comme la constipation, la mauvaise haleine et la carence nutritionnelle. Son usage se fait à court terme et doit être suivi par un régime hypocalorique. Sinon, l'individu risque de rencontrer un effet yo-yo et une dégradation de la fonction rénale vu que la digestion de protéines épuise cet organe rapidement.

À la différence des autres formes de programme minceur, le régime hyperprotéiné agit comme un coupe-faim, un boosteur d'énergie, un brûleur de calories, et favorise la combustion de masses graisseuses. Son action n'a aucun impact négatif sur le tissu musculaire.